La proximité d’un entretien professionnel peut être anxiogène. Tensions musculaires,  inquiétudes, sueurs froides sont autant de symptômes de cette anxiété. Bien qu’elle puisse être une puissante source de combativité cette émotion peut néanmoins venir perturber vos projets.

Voici donc cinq manières simple et efficace de contrôler vos émotions en entretien.

  • La respiration ventrale

C’est LA technique à retenir. Notre respiration correspond directement à la violence de nos émotions. En contrôlant l’amplitude de nos respirations nous agissons directement sur notre émotivité. Pour maîtriser cette respiration la méthode est simple : les mains posées sur le ventre, le dos droit, à l’inspiration vous remplissez vos poumons lentement en gonflant votre abdomen plutôt que votre torse. À l’expiration vous videz vos poumons en poussant votre ventre vers votre dos. Répétez à volonté. Très rapidement vos émotions se juguleront d’elles mêmes. JUST DO IT !

  • La “positive attitude”

Ayez conscience de la légitimité de votre démarche. Vous n’êtes pas là sans raison. L’admission à un entretien est déjà la preuve que votre candidature à du sens.  Imaginez-vous calme et confiant. Votre imaginaire influera sur votre réel, et vous permettra de dépasser ces instants de stress. Gardez aussi à l’esprit qu’un entretien, quel qu’il soit, n’est qu’une étape de votre carrière et pas son début ou sa fin.

  • Le confort vestimentaire

Plus qu’une “technique” il s’agit d’une bonne pratique. Habillez-vous de manière confortable. On à souvent tendance à se mettre sur son 31 pour ce genre d'”occasion”.  C’est une bonne idée, mais veillez à ce que ces habits en plus de bien vous présenter garantissent aussi un certain confort physique. Des vêtements inadaptés à votre style, trop serré ou trop large et voilà votre naturel qui s’en va.

  • Vos recruteurs aussi passent un entretien !

Hé oui ! Souvenez-vous que vous avez certainement un bon nombre de questions à poser  à vos recruteurs. Et si vous n’en avez pas, préparez en ! Dès lors votre entretien ne sera plus qu’à sens unique et vous gagnerez en confiance. De plus, avoir un set précis de questions vous aidera à ne pas tomber dans une entreprise où votre rôle ne serait pas celui que vous attendiez.

  • Misez sur l’honnêteté

Soyez franc, et direct. Avoir des lacunes dans un domaine ou dans un autre peut être un moins pour votre recrutement certes. Mais mentir sur ses compétences ou ses aspirations dans l’espoir de tromper vos interlocuteurs vous mènera immanquablement à beaucoup de tension et de stress (notamment lié au fait d’être découvert). A contrario, une communication ouverte et honnête vous confortera dans une attitude positive. Et vous permettra de vous concentrer sur votre dialogue.

 

Voilà pour ces cinq conseils. Si vous désirez approfondir vos investigations et réussir vos entretiens, le net vous attend à bras ouverts !

 

That’s all folks !