En avant-propos, je tiens à remercier notre estimé Michel Chevassu qui m’a fourni le sujet de cet article.

LA METHODE POMODORO

francescocirillo

The dude

Présentation

Littéralement : la méthode tomate, cette méthode nous vient de Francesco Cirillo qui la développa à la fin des années 1980. Il ne faut toutefois pas la confondre avec des méthodes de gestion de projets (Agile, Waterfall…). Il s’agit d’une méthode d’organisation du travail.

Mais c’est quoi t’est-ce t’y donc et comment t’est-ce que ça marche ?

Le but de cette méthode est d’améliorer notre productivité en nous soumettant à une rigoureuse routine temporelle. Ces périodes sont calculées sur le temps optimal de concentration du cerveau.

Elle s’organisent de la manière suivante : 25 minutes de travail sur une et une seule tâche sans interruption ou dispersion (ces phases de travail sont appelées pomodori, nos fameuses tomates). Puis 3 à 5 minutes de repos absolu (se lever, s’étendre, effectuer quelques exercices oculaires) avant de relancer une nouvelle tomate. Notez qu’il est important de conserver une trace écrite de chaque tomate que vous avez réalisé. Enfin, toutes les 4 tomates, on prend le temps d’une longue pause de 15 à 30 minutes.

Pfff trop facile !

Que nenni ! La méthode repose avant tout sur l’auto-discipline. Et cette discipline est très rigoureuse. Chaque tomate est absolument insécable, ni extensible. Même si 5 minutes de plus permettrait de boucler une tâche. Au delà même de la méthode, le respect de cette discipline vous permettra d’évoluer, car pour toute évolution désirée, la discipline est la clé.

Oui, mais si mon boss veut un café pendant ma tomate ?

Déjà, si votre boss veut un café, il peut se lever et aller le chercher. Non mais ! Toutefois, la technique Pomodoro s’inscrit surtout dans une logique de travail en solo. Elle est notamment conseillée pour les développeurs freelance. Dans une entreprise, l’organisation du travail est telle qu’elle permet difficilement à un membre de se couper de toute source extérieure.  C’est en cela certainement que la technique manque de flexibilité.

En conclusion

Si vous devez effectuer seul une tache complexe avec de nombreux aspects à traiter, la méthode Pomodoro est une bonne manière de procéder. Elle ne nécessite pour tout matériel qu’un timer, du papier et un crayon. Mais elle devra être supporter par beaucoup d’auto-discipline.

tomato

That all folks !