Vous faisiez quoi le 25 juillet 2016 ? Vous ne vous rappelez pas ou vous étiez surement en vacances ? Dites-vous que vous avez bien de la chance car de mon côté, j’écrivais mon dernier billet de blog en date. Un mois est passé et mon inspiration s’est envolée au loin mais la voici revenue après avoir profité de ses congés payés. Et de quoi vais-je donc parler aujourd’hui ? Si vous avez dit un site, vous avez raison.

2048x1536-fit_logo-devoile-mardi-9-fevrier-accompagnera-candidature-paris-jeux-olympiques-2024-jusqu-13-septembre-2017

Comme depuis le début de la formation, nous sommes mis à contribution (sur la base du volontariat) pour présenter chaque matin un site de notre choix et vous n’allez pas le croire, mais ce matin, c’est moi qui me suit dévoué. Nous n’avons pas ou peu de contraintes dans le choix des sites, que ce soit des sites à l’esthétique recherchée ou plutôt des sites qui font le boulot. Et il y a ceux qui arrivent à faire les deux : le fond et la forme.

Le site présenté ce matin olympic-summer.com est comme son nom l’indique, un site sur les Jeux Olympiques d’Été et quoi de mieux que d’en parler quelques jours après la clôture des JO 2016 qui se sont déroulés à Rio de Janeiro.

Pourquoi avoir choisi ce site ?

Tout d’abord pour concilier des centres d’intérêts qui s’affinent de semaine en semaine. Toujours aussi intéressé par le sport, j’essaye d’en savoir plus et de lire et voir tout ce qui se fait sur le sujet. Si en plus de cela vous rajouter un peu de dataviz, vous faites de moi le plus heureux des hommes. Allant de 1896 à 2016, ce site présente les grandes données sur les Jeux Olympiques : ville organisatrice, nombre d’athlètes présents, nombres de médailles à distribuer, pays participants, etc…

Mais les JO ne seraient pas les JO si on ne parlait pas de la course aux médailles et de la géopolitique du sport. Et c’est peut être là que le bas blesse. Même si la représentation par carte est une bonne idée, on a l’impression que ça n’a pas été beaucoup réfléchi ou alors trop rapidement pour que ce site sorte du lot. Une map pour présenter le nombre de médailles d’accord, mais pourquoi avoir choisi ces traits qui ne représente pas grand chose. Quel est le message que l’on veut faire passer ? Là encore, ça reste flou…

Allez petit bonus…un bug apparait dans les maps pour les JO de 1896 et 2004 à Athènes, saurez-vous les retrouver ? Si oui, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire en bas de l’article !

 

N.B : toute publicité déguisée pour l’obtention des JO à Paris en 2024 serait un acte indépendant de ma volonté.