Le chiffrement est l’action d’encodée des données. Il existe cependant plusieurs façons d’encoder des données.

Image cryptage

C’est quoi ?

Ce procédé est utile pour dissimuler du contenu par l’usage des mots de passe, ainsi les personnes n’étant pas en possession des dit mots de passe ne pourront pas ouvrir le fichier. C’est un petit peu comme un coffre-fort, sauf que le procédé est bien différent.

En effet, le fait de chiffrer quelque chose s’appelle aussi “cryptage” car il s’agit en réalité d’une “conversion”.

Comment ça marche ?

Lorsque vous écrivez votre fichier. Par exemple un fichier texte avec un simple “a”, vous sauvegardez puis quittez votre feuille et crypter à l’aide d’un logiciel votre fichier. Le cryptage va “traduire” votre fichier en autre chose (binaire, code incompréhensible, etc…) de sorte à ce que si quelqu’un le ré ouvre sans mot de passe ce sera un jargon incompréhensible.

Ainsi lorsque vous tapez de nouveau votre mot de passe de décryptage, le fichier se traduit dans le sens inverse (charabia => langage humain) et devient de nouveau compréhensible.

À ça sert ?

Le chiffrement est utilisé pour un tas de raisons (rendre nos mots de passe incompréhensibles, des fichiers personnels encore plus privés, etc..) mais vous devez surement vous dire :

“Ouais, si on peut décrypter via un code, peut-être qu’un algorithme peut le faire pour moi et ainsi je pourrai décrypter les fichiers des autres !”

Est-ce fiable ?

Vous n’avez pas totalement tort, cependant il existe un autre facteur à prendre en compte ! La méthode de chiffrement !

Il existe tout un tas de méthode  de chiffrement tous différents les uns des autres, ce qui rend chaque méthode unique et donc complexe à traduire sans avoir de mot de passe !

Et les pirates dans tout ça ? Oui ! C’est de cette manière qu’ils procèdent ! Ils arrivent à traduire les méthodes de chiffrement les plus anciennes et les moins complexe rendant le code incompréhensible en langage humain. Seulement si votre technique de chiffrement est ancienne ou trop simple !

Y a t-il des alternatives ?

Il existe aussi d’autres façons de crypter des données. Par exemple entre vous et votre ami, si vous avez des messages codés par exemple “chat” pour dire “silence”. C’est une façon de crypter ! Seulement vous et les possesseurs de “l’astuce” peuvent comprendre le code !

Ou encore, la capacité de crypter tout un dossier, en convertissant tout le contenu d’un dossier afin que les fichiers ne soient même plus lisibles.

En conclusion, vous pouvez être sûr que si votre méthode de chiffrement est unique, très utilisées ou récentes les risques sont presque inexistants !

Vous voilà presque incollable sur le sujet ! Rendez-vous la semaine prochaine sur un autre sujet !

Adam MARONGIO